Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Actualités

Modélisation de l’érosion des sols : Synthèse globale et analyse bibliométrique

Edouard PATAULT, post-doctorant au laboratoire M2C à Rouen fera une présentation dans le cadre des midis scientifiques, ce vendredi à 13h en salle A069 (pour les personnes souhaitant y participer une retransmission visioconférence est prévue).

Résumé :

La communauté scientifique reconnaît l’érosion des sols comme l’un des problèmes environnementaux les plus pressants de notre siècle, car il diminue la productivité agricole, dégrade les fonctions écosystémiques, et peut conduire au déplacement des populations humaines (UN FAO, 2019). Depuis les premières observations (Smith, 1914), et la compréhension des processus d’érosion des sols (Cook, 1937), de nombreux modèles (empiriques, conceptuels, physiques) ont été développés (review Merrit et al., 2003). Mais que savons-nous réellement de l’application de ces modèles à travers le monde ? Quels processus sont décrits et quels modèles sont utilisés ? Quelles régions ont été étudiées ? Quels modèles sont considérés comme des références en la matière ? Et où ces résultats sont publiés ? En somme, la communauté scientifique manque d’une image claire de l’état de l’art mondial de l’application des modèles de prévision de l’érosion des sols. Pour cela, 64 experts de 23 pays se sont réunis autour d’un projet collaboratif (appel à candidature sur ResearchGate) afin de créer la base de données la plus complète sur la modélisation de l’érosion des sols (GaSEM : Global Applications of Soil Erosion Modelling tracker). A partir d’une review de la littérature existante depuis 1994 ( 8 500 articles ; Scopus), 3 030 cas de modélisation de l’érosion des sols, avec des conditions spatio-temporelles bien contraintes, ont été répertoriés couvrant ainsi tous les continents. Pour chaque entrée, 39 attributs ont été renseignés (indicateurs bibliométriques, paramètres de modélisation, site d’étude, taux d’érosion modélisés, etc.). L’analyse de la base de données suggère que 32% de la surface du globe est couverte par des applications de modélisation avec une érosion des sols estimée à 80,4 billion Mg/an (σ = 16,6 Mg/ha/an). Trois clusters principaux sont identifiés et couvrent 83% des études (Asie, Europe, Amérique du Nord). Les modèles les plus utilisés sont RUSLE, WEPP, SWAT, WATEM/SEDEM. Les procédures de calibration/validation sont respectivement présentes dans seulement 58 et 33% des études. L’analyse bibliométrique de la base de données suggère que les articles reçoivent en moyenne plus de citation que les livres et les actes de conférence. Les articles traitant de la modélisation de l’érosion des sols sont majoritairement publiés dans Catena et Land Degradation Development, et l’impact du CiteScore des journaux (Scopus) n’est pas significatif sur le nombre de citations (Qualité du papier > Renommée du journal, ouf !). L’application d’un arbre de régression permet de déterminer que le nombre de citations d’un article est principalement dépendant du type de modèle utilisé et de l’échelle d’étude. Également, les études conduites en Europe reçoivent en moyenne plus de citations. Étonnamment, les articles qui comprennent des procédures de validation/calibration des sorties de modèle, ou bien qui traitent de projections futures, ne sont pas plus citées. Enfin, parmi les 20 articles les plus cités, 7 sont considérés comme « hot paper » et « top paper », ce qui montre l’intérêt de la communauté scientifique pour les études sur l’érosion des sols.

Réservation de visioconférence : Midi Scientifique

Pour entrer en conférence depuis votre système :
Connexion à la conférence
Connexion depuis un terminal individuel (Windows, OS X, tablette, smartphone ...) http://desktop.visio.renater.fr/scopia?ID=728497***7836&autojoin
Manuel d’installation de Scopia Desktop doc_scopia_desktop-fr.pdf
IP 194.214.202.146
Téléphone ou RNIS +33 (0)9 88 83 00 07
SIP sip:728497@195.98.238.109
H.323 h323:728497@mgmt.visio.renater.fr
Numéro de la conférence 728497 (terminer par #)
Code d’accès 7836 (terminer par #)