Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Projets-Thèses en cours > Projets nationaux

TOSCA/CNES SWOT

Utilisation du futur satellite SWOT dans les zones côtières et estuariennes.

Parmi les récents et futurs satellites, permettant d’étudier les variations du niveau de la mer et des eaux continentales, le nouveau satellite à interférométrie radar SWOT (Surface Water and Ocean Topography ; Programme international des agences spatiales française CNES, américaine NASA, canadienne CSA et du Royaume Uni UK Space Agency), en cours de développement et qui sera lancé en 2020, apportera une information sur la hauteur d’eau, avec une résolution spatiale jusqu’ici inégalée : 1 km pour les océans, 250m2 pour les lacs et largeur ≥ 100 m (voire ≥ 50 m) pour les rivières et estuaires. Avec une telle précision, SWOT aura la capacité de mesurer la variation des hauteurs d’eau de 68% des lacs sur le globe et de nombreux fleuves dont ceux de petite taille. De plus, avec un système à deux fauchées, contrairement aux autres altimètres, SWOT couvrira entièrement le globe.

Pour les zones côtières et estuariennes, cette nouvelle technologie ouvre l’opportunité d’observer, de cartographier et de mieux comprendre l’hydrodynamisme ce ces environnements et notamment des phénomènes tels que la marée, la houle, les surcotes de tempête…, qui étaient jusqu’ici difficilement accessibles par les autres satellites-altimètres.

Dans ce cadre, le laboratoire UMR CNRS 6143 M2C fait partie de la Science Definition Team qui définit les objectifs scientifiques de la mission et a coordonné la rédaction d’un white paper concernant les enjeux et la contribution de SWOT dans les zones côtières et estuariennes, mis en ligne sur les sites de la NASA et du CNES (http://swot.jpl.nasa.gov/science/resources/). Le laboratoire M2C a ainsi bénéficié d’un projet national TOSCA du CNES pendant 3 ans, qui s’est intéressé à l’application de SWOT dans les estuaires de la Seine et de la Gironde et sur littoral haut-normand, et impliquant 7 équipes françaises. Les travaux menés dans ce projet ont abouti à 4 publications (dans Ocean Dynamics, Topics in Applied Earth Observations and Remote Sensing, Hydrological Sciences Journal, Geophysical Research Letters) et à 10 communications dans des colloques internationaux. L’estuaire de Seine a été retenu par le CNES et la NASA parmi les Golden sites pour la calibration et la validation de SWOT. Le laboratoire a aussi participé à une campagne aéroportée AirSWOT avec la NASA-JPL dans le delta du Mississippi.

Association du laboratoire au CNES
https://cnes.fr/fr/Laboratoires

En savoir plus :
http://www.aviso.altimetry.fr/?id=3202
http://aviso.altimetry.fr/index.php?id=3201