Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > À noter > Séminaires de Rouen

Grégory Beaugrand le vendredi 29 novembre à 12h45

Grégory Beaugrand nous présentera ses travaux sur l’effet du changement climatiques sur la qualification du plancton

Affiche

« Biodiversité Marine et changement climatique global »

Le changement climatique a une influence grandissante sur l’ensemble des composantes du système terre. Cette contribution présente l’évolution des températures globales et montre que le changement climatique affecte les systèmes biologiques et écologiques de la planète, en particulier ceux de l’Océan Atlantique Nord et de ses mers adjacentes. Les changements biologiques attribués au changement climatique affectent le phytoplancton, le zooplancton, les poissons et modifient la dominance de nombreuses espèces ainsi que la structure, le fonctionnement et la diversité des écosystèmes. Les changements sont aussi perçus sur la biogéographie et la phénologie des espèces et ont impliqué, dans certaines régions, des changements écosystémiques abrupts appelés aussi changements de régime. Ces altérations reflètent un ajustement des
systèmes biologiques et écologiques face au réchauffement des températures. Les mécanismes impliqués sont complexes, présentant des points de bifurcation et variant dans le temps et l’espace. La sensibilité des organismes vis-à-vis du réchauffement est forte et de faibles fluctuations des températures peuvent avoir des effets prononcés sur les systèmes biologiques et écologiques. Il est urgent de placer ces systèmes sous surveillance et de développer des indicateurs couplés à des outils statistico-mathématiques adaptés afin de détecter, mieux comprendre et anticiper les modifications des systèmes biologiques et écologiques face au changement climatique global.

Grégory Beaugrand travaille sur l’impact des changements climatiques sur la diversité et le fonctionnement des systèmes biologiques océaniques. Il met en place des outils statistiques d’aide à l’identification des changements dans les systèmes vivants. Il développe des indicateurs biologiques de conditions hydro-climatiques et contribue à améliorer notre connaissance du couplage biologie-climat à multi-échelles spatio-temporelles en milieu côtier et océanique. Son programme de recherche a pour objectif de prévoir les changements dans la composition, la structure et le fonctionnement des systèmes biologiques marins vis à vis des changements climatiques, et principalement si le réchauffement climatique entre 1.4°C et 5.8°C prévu par le groupe de travail du ‘Intergovernmental Pannel on Climate Change’ (Intergovernmental Panel on Climate Change 2007) se vérifie. Dr Grégory Beaugrand a publié, notamment dans les revues Science et Nature, deux articles scientifiques qui ont été commentés dans plusieurs centaines d’articles dans la presse national et international. Dr Grégory Beaugrand a récemment été invité au parlement européen pour présenter ces recherches.