Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > À noter > Séminaires de Rouen

Edouard Metzger le 12 février 2013 Bat IRESE A 13h

Anoxie artificiellement induite dans les sédiment de l’Adriatique Nord et processus biogéochimiques associés : approche in situ

Entre les étés 2010-2011 nous avons déployé des chambres d’incubation dans des sédiments situés au large de la côte slovène, dans le Golfe de Trieste. La mer Adriatique est connue pour la fréquence de ses épisodes d’hypoxie et de nombreuses études ont montré leur impact dans les écosystèmes benthiques. Ce que nous avons proposé, est une approche inédite, il s’agissait d’étudier dans le système naturel, comment la méiofaune répond à un évènement anoxique prolongé. Il s’agissait de mettre en évidence la dynamique des microhabitats de cette méiofaune à travers l’analyse à haute résolution des paramètres chimiques contrôlant les conditions redox du milieu en fonction de la durée de l’expérience. Cette expérience a permis de mettre en évidence des réponses variables de la méiofaune à l’absence prolongée d’oxygène, selon les groupes étudiés et en fonction de l’évolution géochimique du système. Cette présentation se focalisera sur l’évolution géochimique du système.