Nos tutelles

CNRS

Rechercher




Accueil > Blogues > MASSEI Nicolas

Curriculum Vitae

Maître de Conférences (section CNU 36)

Département de Géologie de l’Université de Rouen
Unité CNRS : UMR 6143 M2C (Morphodynamique continentale et côtière)
Date et Lieu de naissance : 12 juin 1974 à Marseille (13)
Nationalité : Française
Adresse professionnelle : Laboratoire de Géologie, CNRS UMR 6143 M2C
Université de Rouen, 76821 Mont-Saint-Aignan Cedex
Tél/Fax professionnels : 02 32 769 443 / 02 35 147 022
E-mail : nicolas.massei@univ-rouen.fr

1. Diplômes

2001 : Doctorat en Sciences de la Terre, spécialité hydrogéologie de l’Université de Rouen (février 1999 – décembre 2001). Mention très honorable avec les félicitations du jury.

Titre de la thèse : Transport de particules dans l’aquifère crayeux karstique et à l’interface Craie/alluvions.

Directeur de thèse : Jean-Paul Dupont (PU)

co-directeur : Dr Michel Lacroix, MCF

1998 : DEA « Structure et évolution de la lithosphère », Université Montpellier II, Mention Assez Bien.

Stage de recherche : « Caractérisation des propriétés de transport d’un aquifère fracturé aux abords d’un forage », direction : Philippe Gouze, Bernard Célérier, Suzanne Raynaud et Séverin Pistre.

1997 : Maîtrise de Sciences et Techniques « Géosciences et Géotechniques » (Université de NICE-SOPHIA-ANTIPOLIS), Mention Assez Bien.

Principaux enseignements suivis : Informatique appliquée aux géosciences, hydrogéologie, géotechnique, sédimentologie marine appliquée.

1995 : DEUG B Sciences de la Terre (Université d’Aix-Marseille III, Faculté des Sciences de Saint-Jérôme ), Mention Assez Bien (deuxième année Mention Bien).

2. Activités de Recherche et d’Enseignement, Responsabilités

Thèmes de recherche et activités scientifiques

Mes activités scientifiques concernent d’une part l’étude du fonctionnement des hydrosystèmes de surface et souterrains intégrant leurs interactions, spécifiquement dans le cas des aquifères karstiques, et d’autre part l’analyse de la variabilité du court au long terme des ressources en eau, ces deux axes étant évidemment intimement liés.

Dans le court terme, l’étude comparée des transferts hydriques, de soluté et de solides en suspension, dans les aquifères karstiques en particulier, ont fait l’objet d’applications méthodologiques basées sur la mesure haute-fréquence – i.e. infra-horaire – de paramètres hydrologiques et physico-chimiques (précipitations, débit/hauteur d’eau, conductivité électrique/température, turbidité...) : caractérisation de la non-linéarité de la réponse turbide par séparation du turbidigramme, estimation du degré de karstification des hydrosystèmes par décomposition des distributions de fréquences de conductivité électrique sont autant d’approches permettant de répondre à l’enjeu majeur de la vulnérabilité de la ressource en mileu karstifié. Divers exemples d’applications de ces approches méthodologiques ont été présentés lors d’une session « Innovative Methods for Investigating Flow and Transport in Karst Systems » du colloque annuel de la Geological Society of America en octobre 2008 (présentation en tant que conférencier invité).
Dans le long terme, la variabilité hydrologique est analysée dans le contexte des fluctuations climatiques actuelles et récentes et des changements environnementaux, pour différents types d’hydrosystèmes (petits bassins versants inférieurs à 100 km 2, aquifères régionaux en Haute-Normandie et au Texas Central, bassin versant du Mississippi...), au moyen de l’analyse des séries chronologiques et des techniques de traitement du signal. Les recherches sont plus spécialement orientées vers la caractérisation de l’instationnarité des processus hydrologiques inhérente au forçage climatique, au moyen de diverses techniques d’analyse des séries chronologiques (tests de tendance Mann-Kendall, filtrage polynomial, analyses spectrales, analyses par ondelettes, fonctions empiriques orthogonales, etc.). A l’échelle régionale (Nord de la France) par exemple, les modalités de l’impact de l’oscillation Nord-Atlantique (NAO) sur la variabilité des paramètres du cycle de l’eau sont étudiées.

Responsabilités et implication au sein de la communauté scientifique nationale ou internationale

> Membre de l’Association Internationale des Hydrogéologues (IAH)

> Membre de l’IAH Karst Commission

> Membre du projet 3 « Large-scale Variations in Hydrological Characteristics » du Programme Northern European FRIEND (EURO FRIEND : Flow Regimes from International Experimental and Network Data) issu du Programme Hydrologique International (PHI), programme intergouvernemental de coopération scientifique de l’UNESCO concernant les ressources en eau. Participation à la contribution EURO FRIEND pour le FRIEND Red Report (2006-2009)

> Membre du Conseil de l’UMR 6143 de 2004 à 2010

> Co-responsable de l’équipe 1 « Dynamique des surfaces continentales » de l’UMR 6143

> Membre du comité de thèse de François Moussu, doctorant à l’UMR 7619 Sisyphe

> Reviewer pour un projet soumis au programme « Changing Water Cycle » du Natural Environment Research Council (NERC, Royaume-Uni) en 2010.

Collaborations internationales :

De nombreux séjours à l’international (durée inférieure à 2 mois par séjour) ont contribué à l’établissement d’un certain nombre de collaborations dans le domaine des Sciences de la Terre et de l’Environnement à l’interface desquelles se situent mes activités de recherche (hydrologie, hydro-climatologie, paléoclimatologie, géomicrobiologie) :

US Geological Survey, bureaux d’Austin, Texas (Dr. B.J. Mahler, Dr. P.C. Van Metre, Dr. M. Musgrove), et de Rapid City, Dakota du Sud (Dr. A. Long) – USA. Séjour cumulé d’environ 3 mois) ;
Jackson School of Geosciences/Université du Texas à Austin (Pr P.C. Bennett ; Pr J. Banner, Dr. Z-L Yang) – USA. Séjour cumulé : cf.ci-dessus ;
Department of Geology, Université de Toronto, Ontario (Pr G. Ferris) – Canada. Séjour cumulé de plus de 6 mois sur 3 ans
School of Geography, Earth and Environmental Sciences/Université de Birmingham (Dr. D. Hannah) – Royaume-Uni

D’une manière générale, mes collaborations avec les bureaux USGS d’Austin et Rapid City, ainsi qu’avec la Jackson School of Geosciences de l’Université du Texas à Austin, concernent essentiellement l’hydrogéologie des environnements carbonatés karstifiés. J’ai à ce titre obtenu en 2006 un poste rouge CNRS, pour une durée de 4 mois, complété par un bourse d’accueil de chercheur étranger d’une durée de 9 mois de la Région Haute-Normandie, sur un projet d’« Analyses hydrologiques comparées des systèmes karstiques de l’aquifère de Edwards (Région d’Austin, Texas, USA) et de l’aquifère de la craie (Haute-Normandie, France) » (Barbara J. Mahler, USGS Austin). J’avais auparavant également obtenu, en 2004, un financement d’un mois sur un support de Professeur invité pour une visite de travail de B.J.Mahler à l’Université de Rouen.

J’ai en outre constitué en 2006, en partenariat avec la Jackson School of Geosciences et l’Environmental Science Institute, et avec l’appui des présidences respectives des Universités du Texas à Austin et de Rouen un projet de dual-degree au niveau Master Recherche, soumis à la fondation FACE, qui n’a finalement pas été retenu pour un soutien fincancier. Ce projet d’échange scientifique, académique et culturel était coordonné à l’Université du Texas par le Professeur Philip C. Bennett (Géomicrobiologie, Graduate Advisor à la Jackson School of Geosciences à cette période) et par moi-même à l’Université de Rouen.

D’autre part, dans le cadre de mes activités portant sur l’étude de la variabilité hydrologique en relation avec les fluctuations climatiques, une collaboration est engagée avec la School of Geography, Earth and Environmental Sciences/(Dr. David M. Hannah, Reader in Hydrology à l’Université de Birmingham, Royaume-Uni). Cette collaboration fait actuellement l’objet d’un projet financé par la Région Haute-Normandie (via le Groupement d’Intérêt Public Seine-Aval) dans le cadre de la thèse de Nicolas Fritier (Univ Rouen, titre et détails dans l’autre partie du dossier). Cette collaboration a pour objectif d’échanger des approches méthodologiques et de confronter des questionnements scientifiques (Impact de fluctuations climatiques à grande échelle sur l’hydrologie locale, Traitement du signal hydro-climatique, Régionalisation de la variabilité hydrologique).

Production scientifique

Au 11 octobre 2010, la production scientifique associée à mes activités de recherche correspond à 31 articles, dont 9 en premier auteur, parus dans des revues internationales à comité de lecture, 3 articles soumis acceptés avec modifications, ainsi que 27 participations sous diverses formes (présentation orale, poster, résumé) à congrès internationaux.

Activités de peer-review

37 articles scientifiques de rang international rapportés depuis 2004 pour les principales revues internationales d’hydrologie, hydrogéologie et sciences de l’eau, sur des projets d’articles traitant de l’hydrologie karstique, de l’hydroclimatologie ou des approches par analyse des séries chronologiques appliquées à l’hydrologie.

Exemple de revues concernées :

Journal of Hydrology, Journal of Contaminant Hydrology, International Journal of Climatology, Hydrogeology Journal, Ground Water, Hydrological Sciences Journal, Hydrological Processes, Sensors, Science of the Total Environment, Water Research, Acta Carsologica, Journal of Cave and Karst Studies, Africa Geoscience Review, Géochronique.

J’ai également figuré parmi les relecteurs d’un rapport de l’US Environmental Protection Agency « Rapid Processing of Turner Designs Model 10-AU-005 Internally Logged Fluorescence Data » (manuel d’utilisation d’un programme de traitement de données de traçage en milieu karstique).

Projets et Programmes de Recherche

En cours

> Projet d’Etude des Réservoirs Hydrologiques sous Influence CLimatique en Estuaire de Seine (PERHICLES) - Programme Seine-Aval 4

Type de réseau : régional ; Durée : 2 ans (2010-2011) ; Coordinateurs de l’étude : N. Massei, B.Laignel (UMR 6143, Univ. Rouen).

> Projet « Karst and climate change : Understanding linkages between climate, water resources, and ecosystems » - USGS / CENTRAL REGION INTEGRATED SCIENCE PROGRAM

Type de réseau : international ; Durée : 4 ans (2010-2013) ; Principal Investigator : Barbara Mahler/WRD (USGS - Water resources Division), hydrologist ; Co-PIs : Andrew Long/WRD, hydrologist ; John Stamm/WRD, hydrologist ; Gary Clow/GD (USGS - Geologic Division), climate modeler ; Amy Symstad/BD (USGS - Biologic Division), biologist ; MaryLynn Musgrove/WRD, hydrologist ; Mary Poteet/Dept. Integrative Biology, University of Texas, biologist ; Nicolas Massei/Dept of Geology – UMR 6143, University of Rouen, hydrologist

> Projet FLASH : « devenir des Antibiotiques , Flux de gènes et de bactéries Antibiorésistantes dans les Systèmes Hydriques de surface » - Programme Seine-Aval 4 + CNRS/EC2CO

Type de réseau : national ; Durée : 3 ans (2008-2011) ; Coordinateur de l’étude : F. Petit, N.Massei (UMR 6143, Univ. Rouen) ; Partenaires : INSERM U722 (Univ. Paris 7), UMR 5255 (Univ. Bordeaux), LIMAT EA 562 (Univ. Dijon), ADEN EA 3234, CARE EA2260, UMR IDEES, CETAPS EA 3832 (Univ. Rouen), UMR 7619 Sisyphe (Univ. Paris 6).

> Incidence des bétoires et la karstogenèse des plateaux crayeux de Haute Normandie sur le fonctionnement hydrologique de l’aquifère de la craie : modélisation hydrogéologique des influences climatiques à différentes échelles spatio-temporelles.

Type de réseau : national ; Durée : 3 ans (2009-2012) ; Coordinateurs de l’étude : J.P.Dupont, N.Dorfliger ; Partenaire : BRGM. 

> Contribution à la connaissance de la ressource en eau du bassin versant de la Soummam (Algérie) : Effet du climat, intérêt socio-économique pour la zone méditerranéenne méridionale - Programme de coopération Franco-Algérien, Tassili.

Type de réseau : international/Interrégions Haute-Normandie/Béjaia ; Durée : 4 ans (2009-2012) (Financement programme Tassili, Mairie de Béjaia, Région Haute-Normandie) ; Coordinateurs de l’étude : B. Laignel et M. Madani (Univ. Béjaia) ; Partenaires : Laboratoires de BioTechnologies et d’Hydraulique (Univ. Béjaia), CARE EA2260, UMR IDEES (Univ. Rouen), Laboratoire de Mécanique (Univ. Havre).
Achevés

> Projet « Quantification de l’évolution spatio-temporelle de la contribution de la nappe de la Craie et des rivières au débit de la Seine aval » - Programme Seine-Aval 4

Type de réseau : régional ; Durée : 1 an (2009) ; Coordinateur de l’étude : N. Massei (UMR 6143, Univ. Rouen).

> Projet HYDROCLIMAT : « Réponse hydrologique du bassin versant de la Seine aux changements climatiques. État des lieux et perspectives » - Programme Seine-Aval 4

Type de réseau : national ; Durée : 3 ans (2007-2010) ; Coordinateurs de l’étude : N. Massei, B. Laignel (UMR 6143, Univ. Rouen) ; Partenaires : Université du Texas à Austin, Department of Geological Sciences / USGS.

> Projet d’expertise sur « Les effets du changement climatique dans le contexte des changements globaux. Expertise collective sur l’estuaire de Seine » - Programme Seine-Aval 4

Type de réseau : national ; Durée : 1.5 ans (2008-2009) ; Coordinateur de l’étude : B. Laignel (UMR 6143, Univ. Rouen) ; Partenaires : UMR Sisyphe 7619 (Univ. Paris 6),, CEMAGREF, Ecosystème estuarien et poisson migrateur, UMR 8187 LOG (Univ. Lille),, Groupe Ornithologique Normand, Conservatoire Botanique de Bailleul, CARE EA2260 (Univ. Rouen), CLERSE/IFRESI/USTL, ENGREF Groupe Recherche en gestion sur les territoires et Environnement.

> Fonctionnement hydrogéologique de l’aquifère karstique de Radicatel.

Type de réseau : régional ; Durée : 4 ans (2007-2010) ; Coordinateurs de l’étude : B. Laignel, N. Massei ; Partenaire : CODAH (Communauté de l’Agglomération Havraise).

> Fonctionnement hydrogéologique de l’aquifère de Fontaine sous Préaux : origine et nature de la turbidité.

Type de réseau : régional ; Durée : 3 ans (2007-2009) ; Coordinateurs de l’étude : A. Motelay-Massei, B. Laignel ; Partenaire : Agglo de Rouen.

> Diagnostic du fonctionnement hydraulique de la plaine alluviale de la Seine.

Type de réseau : régional ; Durée : 3 ans (2007-2009) ; Coordinateurs de l’étude : N.Massei, J.P.Dupont ; Partenaire : Grand Port Maritime du Havre (GPMH).

> Genèse et fonctionnement ancien et actuel du karst du Crétacé de la Belgique. Comparaison avec la France - Actions intégrées Franco-Belge, Programme Tournesol.

Type de réseau : international ; Durée : 2 ans (2003-2005) ; Coordinateurs de l’étude : J. Rodet (UMR 6143 CNRS) et A. Ozer (Labo. Géomorphologie, Univ. Liège) ; Partenaires : Laboratoires de Géologie, de Géomorphologie et de Biologie Moléculaire de l’Université de Liège.

> Approche intégrée et multi-scalaire des apports continentaux à la mer de la Manche - Programme national EC2CO.

Type de réseau : national ; Durée : 1 an (2006-2007) ; Coordinateur de l’étude : B. Laignel ; Partenaires : UPRES 2123 LMDF et EA 1293 ECODIV (Univ. Rouen), UMR 6554 GEOPHEN (Univ. Caen), UMR 6113 ISTO (Univ. Orléans), UMR 8110 PBDS (Univ. Lille).

> Les facteurs de contrôle du transfert des matériaux fins dans l’aquifère crayeux karstifié du Département de l’Eure : Programme de Suivi de 38 points de captage dans l’aquifère karstique de la Craie dans le département de l’Eure.

Type de réseau : régional ; Durée : 3 ans (2001-2004) ; Coordinateur de l’étude : Bureau d’études PROLOG Ingénierie ; Partenaires : Bureau d’études PROLOG Ingénierie, Générale des Eaux. : Agence de l’Eau Seine-Normandie/Conseil Général de l’Eure.

> Quantification des interactions eau / matière dans les formations superficielles aux interfaces eau/aquifères poreux ou fissurés - Programme National de Recherche en Hydrogéologie (PNRH).

Type de réseau : national ; Durée : 2 ans (1999- 2000) ; Coordinateur de l’étude : M. Lacroix (UMR 6143, Univ. Rouen) ; Partenaire : Laboratoire d’Hydrogéologie de l’Université de Besançon.

Encadrements 3ème cycle (achevés ou en cours)

Depuis 2003, date de mon recrutement au laboratoire M2C, j’ai dirigé ou co-dirigé 10 stages de DEA/M2 Recherche et 6 thèses de doctorat. Je bénéficie en outre d’une Prime d’Encadrement Doctoral et de Recherche (PEDR) depuis octobre 2006.

Enseignements

Les enseignements dispensés (192h éq.TD en moyenne) dans le cadre de mon service statutaire en tant que Maître de Conférences concernent principalement :

l’hydrogéologie générale, l’hydrologie karstique, et l’hydrologie des bassins versants – niveaux Licence 3ème année et Master
l’introduction à l’analyse des séries temporelles hydrologiques : introduction aux approches d’analyse du signal utilisables pour l’analyse de séries hydrologiques (théorie des distributions, transformation de Fourier, systèmes linéaires invariants par translation, transformée de Fourier discrète, application des analyses corrélatoire et spectrale, décomposition en valeurs singulières, transformée en ondelettes continue, analyse multirésolution, décomposition modale empirique et transformée de Hilbert-Huang techniques de lissage en domaine temporel : par moyenne mobile, par convolution, par ajustement polynomial local, etc.) – niveau Master
l’informatique pour Sciences de la Terre et de l’Environnement : Tableur, Analyse de données et et utilisation de l’environnement de calcul R, écriture de scripts – niveaux Licence 2 et Master
l’encadrement de sorties de terrain en hydrologie et hydrogéologie : connaissance des hydrosystèmes naturels, gestion de la ressource, mesure hydrologique – niveaux Licence 3 et Master 1

Responsabilités administratives, scientifiques et pédagogiques

> Membre de Commissions des Spécialistes en section 36 de 2005 à 2008 (Département de Géologie de l’Université de Rouen, et Laboratoire de Mécanique, Physique et Géosciences de l’Université du Havre)

> Membre de Comités de Sélections, depuis 2009 :

Membre du groupe d’expert en section 35 de l’Université Pierre et Marie Curie (2009 et 2010)
Membre du Comité de Sélection de l’UMR ISTO, équipe de Tours (2010)

> Co-Responsable de l’équipe 1 « Dynamique des surfaces continentales » de l’UMR 6143

> Co-Responsable du parcours à orientation Recherche DYGEC « Dynamique des hYdrosystèmes et Géosystèmes dans les Environnements Continentaux » du Master « Environnement, Sols, Eaux et Biodiversité » de l’Université de Rouen

> Co-Responsable de la MST « Sciences de l’Environnement » première année de l’Université de Rouen en 2003 et 2004

> Co-Responsable du Master 1ère année « Sciences de l’Environnement » de l’Université de Rouen en 2005 (lors de la première année de sa création dans le cadre du LMD)
> Co- Responsable de la mention de Master « Sciences des Environnements Continentaux et Côtiers » SECC (porteur pour l’Université de Rouen, établissement porteur principal : Université de Caen UCBN, évaluation AERES vague B).