Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
UMR 6273 (CNRS/Université de Caen Normandie)





Rechercher

 


 

 

Vient de paraître

 

alban gautier




CNRS

Accueil > Numérique > Projets en cours

Geoffroi Malaterra

par Juliette Dupré - publié le , mis à jour le


Édition multimodale avec traduction française annotée, par Marie-Agnès Lucas-Avenel

L’Histoire du Grand Comte Roger et de son frère Robert Guiscard par Geoffroi Malaterra est une source fondamentale de la conquête de l’Italie méridionale par les Hauteville et en particulier de la Sicile par Roger. Composé avec art au lendemain de la pacification de l’île, à la demande expresse du cadet de Tancrède, il constitue un témoin remarquable de la réflexion menée par le pouvoir sur le sens des événements et le rôle de l’histoire.

Présentation du projet
Le projet Geoffroi Malaterra vise à la mise en ligne de l’édition critique avec traduction française et commentaire (historique, philologique et littéraire) de L’Histoire du Grand Comte Roger et de son frère Robert Guisard.
La redécouverte du manuscrit Z conservé à Biblioteca de Catalunya y Central (ms 0996) a rendu caduque l’édition d’Ernesto Pontieri, publiée en 1927-1928, dans les RIS2, vol. V, 1, comme l’a montré Gianvito Resta, « Per il testo di Malaterra e di altre cronache meridionali », in Studi per il CL anno del Liceo ginnasio Tomasso Campanella di Reggio Calabria, Reggio de Calabria, p. 3-60 », en 1964.

Pour constituer cette édition critique, on a retenu les quatre manuscrits primaires, A, B, C, Z, le ms Be, descendant de B, quand ce dernier faisait défaut, et les deux éditions qui ont principalement marqué l’histoire du texte : l’édition princeps de Geronimo Zurita (1578) et celle de Pontieri :

Manuscrits :
manuscrit A (Palermo, Biblioteca Nazionale, X. A. 16, XIVe s.)
manuscrit B (Palermo, Bibl. della Soc. Siciliana di Storia Patria, ms. I B 28, début XVe s.)
manuscrit Be (Besançon, Bibliothèque municipale, ms. 675, milieu du XVe siècle)
manuscrit C (Catania, Biblioteca Universitaria ms. Vent. Arm 1 99, XVIe s.)
manuscrit D (Palermo, Biblioteca comunale, ms. Qq. E. 165, première moitié du XVIe siècle)
manuscrit Z (Barcelona, Bibl. de Catalunya y Central, ms. 0996, XIVe s.)

Éditions :

G. Zurita, Roberti Viscardi Calabriae ducis et Rogerii eius fratris Calabriae, et Siciliae ducis principum Normannorum, et eorum fratrum rerum in Campania, Apulia, Bruttiis, Calabris et in Sicilia gestarum Libri IV. Auctore Gaufredo Malaterra monacho Rogerii ipsius hortatu, dans Indices rerum / ab Aragoniae Regibus gestarum ab initiis regni ad annum MCDX. / A Hieronimo Surita tribus libris parati et expositi, Caesaraugustae MDLXXIIX, ff. 5-95.
exemplaire conservé à la Bibliothèque de La Communauté d’agglomération de Caen la Mer, sous la cote RES B 922/2,

E. Pontieri, De rebus gestis Rogerii Calabriae et Siciliae comitis et Roberti Guiscardi ducis, frater eius, auctore Gaufredo Malaterra monacho benedictino, Rerum Italicarum Scriptores, V, 1, Bologne 1927-1928.

Finalité du projet :
Le projet prévoit la publication d’une édition bilingue multisupport (support papier et support web) en 2 volumes, dont le premier (livres I et II) est en cours de finition pour une publication aux PUC fin 2015 et le second est en cours de réalisation.
Il a donc été choisi de structurer le texte en suivant les recommandations de structuration des TEI (Text Encoding Initiative) Guidelines P5.
La TEI est un consortium qui développe un standard pour la représentation des textes sous forme numérique. Le consortium rédige ses Guidelines qui constituent un manuel des méthodes de structuration et d’encodage des textes, dans une finalité de recherche, d’enseignement, de préservation et de mise en ligne. L’encodage des flux de textes en XML-TEI permet ensuite leur diffusion multisupport, et la multiplicité des balises laisse toute liberté au chercheur de choisir le type d’enrichissement qu’il veut donner au texte.

Le schéma XML-TEI comprend :

  • L’encodage du texte latin des deux épîtres et des deux premiers livres, accompagné de trois types de notes : notes d’apparat critique, notes philologiques, notes de sources. L’encodage fin de l’apparat critique selon la méthode de la segmentation parallèle permet de générer une restitution de chaque témoin. Celle-ci facilite le travail de comparaison des différents états du texte et l’étude de son histoire. Accompagnées de l’affichage des images numérisées, ces restitutions offrent un outil de travail extrêmement utile et novateur pour approfondir l’étude comparative des témoins, même pour un non spécialiste en paléographie.
  • L’encodage de la traduction française des deux épîtres et des deux premiers livres, accompagné des notes historiques.
  • L’encodage de l’Introduction de l’édition
  • L’encodage des données afin de générer les index des personnages et des lieux apparaissant dans les textes édités.

L’encodage par le chercheur est facilité par l’existence d’un environnement de travail original conçu pour la version professionnelle du logiciel XMLmind XMLeditor. Cet environnement, qui permet plusieurs types de visualisations de l’arborescence XML grâce à des CSS, est adapté aux besoins et aux habitudes de l’éditeur de textes.

L’interface web permettra la consultation dynamique du corpus encodé :

  • les différents flux de textes – épîtres, livres I et II – dans l’une et l’autre langue
  • les notes selon leur type (apparat critique, philologiques, sources, historiques)
  • les index
  • les images numériques de certains originaux : mss A, Z, Be et D et l’édition princeps conservée à la Bibliothèque de Caen-La-Mer, les droits ayant été obtenus.

La publication HTML des fichiers XML encodés est réalisée au moyen d’un moteur d’affichage développé par le pôle du Document numérique de la MRSH de Caen, s’appuyant sur la base de données XML.
L’encodage a été conçu pour faciliter les différentes approches du texte par un public pluriel – spécialiste ou non – et intéressé par des domaines de recherche différents (historiographie médiévale, histoire des conquêtes normandes et de l’Italie méridionale au XIe s., transmission des textes, philologie et linguistique latines, etc.).
Cette interface est dotée de fonctionnalités permettant une recherche plein texte et une lecture plurielle.

Contexte scientifique et institutionnel : Le projet s’inscrit dans les programmes (2012-2016) de l’axe 1 du CRAHAM, en particulier les recherches menées au sein du sous axe « Les mondes normands médiévaux » et les travaux d’édition critique de textes latins réalisés dans le cadre du sous-axe « Héritages et transferts culturels ». Les recherches menées pour la réalisation de ce projet ont reçu le soutien, à partir de 2012, du Contrat de Projet Etat-Région (CPER 2007-2013), et elles s’inscrivent actuellement dans les programmes soutenus par le CPER 2015-2020 ainsi que par le Consortium Cahier (Corpus d’auteurs pour les humanités : informatisation, édition, recherche) (consulter Chronique de Geoffroy Malaterra)