Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
UMR 6273 (CNRS/Université de Caen Normandie)





Rechercher

 


 

 

Vient de paraître

 

Des pots dans la tombe (IXe au XVIIIe siècle). Regards croisés sur une pratique funéraire en Europe de l'Ouest




CNRS

Accueil > Manifestations > Archives > Tables rondes

Château, ville et pouvoir au Moyen Âge

par Marie-Noëlle Leroy - publié le , mis à jour le

Organisateurs : Anne-Marie Flambard Héricher et Jacques Le Maho

On a souvent considéré la naissance et le développement des bourgs du Moyen Âge comme une sorte de phénomène spontané. C’est de leur propre initiative, pour se mettre sous la protection d’un puissant ou pour profiter des nouveaux débouchés économiques offerts par la fondation d’une place forte ou d’un établissement religieux, qu’artisans et marchands seraient venus peu à peu se rassembler à l’ombre d’un château, d’une abbatiale ou d’une collégiale, formant ainsi une nouvelle agglomération appelée à recevoir, à terme, le statut juridique de « bourg ».
Toutefois, l’archéologie et l’examen des textes révèlent dans bien des cas une réalité différente. La création d’un bourg procédant, fondamentalement, d’une volonté seigneuriale, il apparaît que l’objectif était généralement d’assurer au fondateur ou à son établissement, par le regroupement et le contrôle d’une population de gens de métiers, une source régulière de rentrées en numéraire. Cette volonté est particulièrement explicite dans les cas – moins exceptionnels qu’il n’y paraît de prime abord – de peuplement du bourg par transfert forcé de population.
C’est sur le thème des relations entre pouvoir, économie et peuplement que porteront une partie des travaux de la table ronde de 2008. Une attention toute particulière sera accordée aux relations qu’elles impliquent entre le château (ou la résidence seigneuriale) et le noyau de population qui s’installe à proximité (village, bourg ou ville), aux stratégies de pouvoir, aux incidences de la fondation des bourgs sur la carte du peuplement (déplacement du centre de gravité de l’agglomération, désertion des villages situés à la périphérie du bourg), aux liens entre la « renaissance urbaine » des xe et xie siècles et le développement de nouvelles fiscalités, au rôle que joua l’« enchâtellement » des places marchandes de l’Europe du nord-ouest dans l’émergence des pouvoirs princiers et d’une nouvelle aristocratie dès la fin de l’époque carolingienne.

Castle, town and power in the middle ages

A round table on the relationship between feudal power and the founding of urban centers. Main themes : the role of castles in the appearance or rebirth of cities ; the « encastlement » of market-places and their links with the development of new tax systems ; the repercussions of the founding of new boroughs on population distribution.

PROGRAMME

Vendredi 10 octobre 2008

9 h 15 : Accueil des participants

Présidence : E. Nosov, directeur de l’institut pour l’histoire de la culture matérielle
de l’Académie des Sciences de Russie.

9 h 45 : J. Le Maho (chargé de recherche CNRS, CRAHAM)
Introduction

10 h 15 : B. Lepeuple (doctorant, université de Rouen, GRHIS, CRAHAM)
Châteaux et bourgs du Vexin

10 h 45 : A. Nissen Jaubert (maître de conférences, université de Tours, CITERES)
Échanges et pouvoir dans le sud de la Scandinavie durant le premier millénaire

11 h 15 : Pause

11 h 30 : T. McNeill (Senior Lecturer, School of Archaeology, Queen’s University of Belfast)
Obsolete and pointless ? Building mottes in three Angevin lordships in Ireland

12 h 00 : Discussion

12 h 30 : Repas

Présidence : F. Fichet de Clairfontaine,
conservateur régional de l’archéologie

14 h 00 : M. Colardelle (directeur du MUCEM, Marseille) et J.-P. Moyne (chercheur à la conservation du patrimoine de l’Isère)
Châteaux et bourgs castraux dans les marches delphino-savoyardes, au service des ambitions territoriales de deux principautés rivales

14 h 30 : L. Bourgeois (maître de conférences en archéologie médiévale, CESCM, Poitiers) et C. Rémy (chercheur associé, CESCM)
De l’agglomération castrale à l’agglomération des bourgs entre Loire et Dordogne

15 h 00 : J. Chapelot (directeur de recherche au CNRS)
La Charente aux vie-viie siècles : formes et structures de l’utilisation d’un fleuve pendant le haut Moyen Âge

15 h 30 : Pause

16 h 00 : D. Mouton (chercheur associé au LAMM, Aix-en-Provence)
Mottes castrales en Provence : pouvoir et dynamique d’occupation du territoire

16 h 30 : G. Giuliato (professeur, université de Nancy II)
Château, ville et pouvoir princier en Lorraine

17 h 00 : E. Louis (conservateur du patrimoine, directeur-adjoint de la Direction de l’archéologie préventive de la Communauté d’agglomération du Douaisis)
Douai au Xe siècle

17 h 30 : Discussion

Samedi 11 octobre 2008

Présidence : C. Lorren, professeur à l’université de Caen (CRAHAM)

9 h 00 : M.-C. Laleman (directeur du département d’archéologie urbaine de la ville de Gand, Belgique)
Châteaux et pouvoir à Gand

9 h 30 : J.-D. Desforges (doctorant, université de Caen, CRAHAM)
Du « bourg-l’Évêque » au
« bourg-le-Roi » : stratégies de pouvoir dans le Maine normand

10 h 00 : Pause

10 h 30 : P. Lardin (maître de conférences, université de Rouen, GRHIS)
Les relations entre les archevêques de Rouen et la municipalité de Dieppe (XIe-XVe siècle)

11 h 00 : Discussion

11 h 30 : E. Lorans (maître de conférences, université de Tours, CITERES)
Conclusions

Soutiens :

Université de Caen Basse-Normandie
CNRS
Direction régionale des affaires
culturelles de Basse-Normandie
Conseil régional de Basse-Normandie
Ville de Caen

Ci-dessous en pdf le programme, la fiche d’inscription et l’accès au campus 1