Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
UMR 6273 (CNRS/Université de Caen Normandie)





Rechercher

 


 

 

Vient de paraître

 

Des pots dans la tombe (IXe au XVIIIe siècle). Regards croisés sur une pratique funéraire en Europe de l'Ouest




CNRS

Accueil > Actualité scientifique

Les usages des monnaies médiévales XIIe-XVIe siècle

par Micael Allainguillaume - publié le , mis à jour le

Université de Caen Normandie, campus 1, amphithéâtre de la MRSH.

Conférence de Thibault CARDON
Chargé de recherche au CNRS, Centre Michel de Boüard-Craham, UMR 6273.

Les monnaies sont ici considérées non comme un support neutre de l’économie, mais comme des objets dont la matérialité est un ressort essentiel de leurs usages. Les fouilles archéologiques sont à ce titre une source de premier plan puisqu’elles permettent, au prix d’une méthodologie adaptée, d’observer les monnaies réellement employées dans des contextes précis. Pourquoi choisit-on telle monnaie pour tel usage, et en quoi ce choix a-t-il un sens ? L’étude fine de cas bien documentés permet d’aborder des usages aussi différents que le paiement des salaires, la gestion des monnaies à l’échelle domestique, la formation des dépôts monétaires ou le dépôt votif d’une monnaie dans une sépulture. Le but de ce travail est donc de mettre en place des clés d’interprétation en archéo-numismatique et de souligner les limites de ces hypothèses, mais aussi de proposer des pistes pour une lecture anthropologique des usages monétaires sur la longue durée. Les théories de l’anthropologie économique fournissent à ce titre des modes d’interrogation particulièrement efficaces. Dans cette perspective, la dernière partie de ce travail est l’occasion d’une analyse plus théorique. Il s’agit de dégager les multiples facteurs faisant qu’une monnaie est toujours différente d’une autre. Les monnaies sont ainsi organisées en systèmes de valeur qui sont loin d’être strictement économiques ou dogmatiques, mais avec lesquels les acteurs peuvent sans cesse jouer pour donner du sens aux situations. Les usages des monnaies peuvent alors être regroupés en cinq grands types qui sont autant de façons de considérer les rapports sociaux. La constitution même de la numismatique en tant que discipline paraît s’inscrire dans de tels schémas.

Les usages des monnaies médiévales XIIe-XVIe siècle

Agenda

Ajouter un événement iCal