Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
UMR 6273 (CNRS/Université de Caen Normandie)





Rechercher

 


 

 

Vient de paraître

 

Des pots dans la tombe (IXe au XVIIIe siècle). Regards croisés sur une pratique funéraire en Europe de l'Ouest




CNRS

Accueil > Recherche et activités > Fouilles

Le village de Courtisigny

par Micael Allainguillaume - publié le , mis à jour le

« Fosses Saint-Ursin » - Village de Courtisigny

Courseulles-sur-Mer (Calvados)

Fouille programmée

Chantier-école de l’université de Caen Basse-Normandie



Le site du village de Courtisigny est localisé sur la frange littorale de la plaine de Caen, dans un paysage ouvert caractéristique d’un openfield, au sud de la commune de Courseulles-sur-Mer, non loin de celles de Bény-sur-Mer et de Bernières-sur-Mer, à quelque trois kilomètres et demi des côtes de la Manche et à une quinzaine de kilomètres au N-O de Caen.

Le site vu de l'Ouest.
Le site vu de l’Ouest.

Les mentions les plus anciennes nommant explicitement le village de Courtisigny datent des environs du milieu du XIIe siècle. Ce sont des donations et des confirmations faites en faveur de l’abbaye cistercienne d’Aunay-sur-Odon par Rohais de Crasmenil et ses fils et héritiers concernant des terres dont certaines sont situées « in valle de Cortisigni et transit per eas quedam via que itur de berneriis a cortisagni ». Au début du XIVe siècle est mentionnée la paroisse de Courtisigny au diocèse de Bayeux parmi celles qui composent la sergenterie de Bernières dans la baillie de Caen. Le toponyme désignant l’emplacement du village disparu, « Fosses Saint-Ursin », suggère que l’église paroissiale a pu être dédiée à ce saint.

C’est précisément en octobre 1971 que des premières fouilles ont été entreprises par des étudiants de l’université de Caen sous la direction du doyen M. de Boüard. Trois chantiers ont été ouverts entre 1971 et 1974, avec la volonté implicite d’enrichir d’un exemple normand la problématique sur l’habitat déserté qui imprégnait alors la recherche sur les habitats ruraux.

En 1998, le Conseil Général du Calvados a acquis les parcelles qui renferment les vestiges de cet habitat qui, depuis cette date, est devenu par convention le chantier-école de l’université de Caen Basse-Normandie.

Les fouilles reprises depuis 1999 se développent autour d’une problématique actualisée dont l’objectif est d’analyser à l’échelle locale les dynamiques territoriales dans la région située entre Orne et Seulles au nord de la plaine de Caen : le village de Courtisigny et son terroir offrent un terrain d’enquête idéal.
[Fouilles archéologiques.

Campagne 2008

du lundi 30 juin au vendredi 26 juillet 2008


La campagne 2008, a pour objectif principal de prolonger la fouille d’un ensemble situé au sud du chemin est-ouest autour duquel s’organisent des unités d’habitation construites en moellons de calcaire extraits localement. L’unité qui sera fouillée cette année se compose selon les observations faites antérieurement (campagne 2007) d’une ou deux cours installées en fond de parcelle, précédées d’un probable bâtiment d’habitation. Secondairement la fouille du seul puits découvert jusqu’alors sera poursuivie. La fouille des seize premiers mètres a montré que ce puits a été comblé, à une date encore indéterminée, par des matériaux provenant des ruines de bâtiments voisins et des restes d’animaux et d’au moins 61 chiens.

Cette campagne 2008 est l’ultime campagne réalisée sur le site avant un suspension de travaux qui doit permettre la réalisation de la publication.

Conditions : 18 ans minimum, durée souhaitée du séjour 3 semaines au moins. Hébergement en dur (apporter son sac de couchage) et nourriture pris en charge pendant les jours de fouilles (du lundi au samedi midi).
Nombre de places : 25 personnes.
Horaires de travail : du lundi au vendredi de 8 h 30 à 12 h 30 et de 14 h à 18 h. ; le samedi matin de 8 h 30 à 12 h.

Responsable de la fouille : Claire Hanusse, maître de conférences en histoire et archéologie du Moyen Age à l’université de Caen claire.hanusse@unicaen.fr

Renseignements et inscriptions : Secrétariat du CENTRE MICHEL DE BOUARD, CRAHAM, FRE 3119 (UNIVERSITÉ/CNRS), Esplanade de la Paix, Université de Caen Basse-Normandie - F-14032 Caen cedex - Tél. (33) 02.31.56.57.25 - Fax (33) 02.31.56.54.95- e-mail : claire.hanusse@ unicaen.fr

Bibliographie indicative :

  • HANUSSE, C., JARRY T. ,« Espace bâti et habitation en Normandie (Plaine de Caen) du XIIIe au XVe siècle. Mise en regard des sources archéologiques et textuelles », Bâtir dans les campagnes. Les enjeux de la construction de la Protohistoire au XXIe siècle, Philippe Madeline et Jean-marc Moriceau (éd.), Bibliothèque du pôle rural, N° hors-série des Enquêtes rurales, Presses Universitaires de Caen-MRSH, 2007, p. 133-152.
  • HANUSSE, C.,« L’organisation des espaces de circulation dans l’habitat rural de la plaine de Caen. L’exemple du site des « Fosses Saint-Ursin » (XIIIe-XIVe s.) », Cadres de vie et manières d’habiter (XIIe-XVIe siècle), VIIIe Congrès international de la Société d’archéologie médiévale (Paris, 11-13 octobre 2001) (textes réunis par D. ALEXANDRE-BIDON, F. PIPONNIER, J.-M. POISSON, Caen, 2006, p. 81-89.