Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales
UMR 6273 (CNRS/Université de Caen Normandie)





Rechercher

 


 

 

Vient de paraître

 

alban gautier




CNRS

Accueil > Manifestations > Archives

Archives antérieures à 2007

par Micael Allainguillaume - publié le , mis à jour le

Première réunion du séminaire-groupe de travail du thème V (Ressources, production, constructions, échanges)

Vendredi 20 octobre 2006 de 9h30 à 12h00 au CRAHM, salle de réunion de l’UFR d’histoire (SB 145, 1er étage).

  • Tour de table et quelques mots sur la genèse de ce séminaire-groupe de travail (A. Bocquet-Liénard et B. Fajal )
  • Actualités, calendrier des réunions 2006-2007 (A. Bocquet-Liénard et B. Fajal)
  • Présentation des thématiques abordées au sein du thème V :
  • Artisanat céramique (A. Bocquet-Liénard et B. Fajal)
  • Carrières, constructions et matériaux lithiques en Normandie (L. Dujardin)
  • Le bois dans l¹architecture médiévale (F. Epaud)
  • Production et circulation monétaire (J. Pilet-Lemière)
  • Projets transversaux : les matériaux de couverture (collectif)

La Normandie dans l’économie européenne (XIIe-XVIIe siècles)

Cerisy-la-Salle, 4-8 octobre 2006

Colloque organisé par le CRAHM-UMR 6577 et l’Office universitaire d’études normandes

La Normandie a été longtemps une province du Royaume prospère et économiquement active. Villes et campagnes, monuments, habitats et sites industriels témoignent encore aujourd’hui de cette richesse qui faisait d’elle la province la plus peuplée du royaume et la première contributrice à ses finances. Sa situation privilégiée, tant au cœur de l’espace métropolitain, organisé autour de Paris, qu’en bordure de l’espace économique extraordinairement animé qu’a toujours constitué la Manche, a contribué à sa réussite comme espace de production agraire et industriel, et comme bassin de consommation. Le colloque alternera des rapports généraux sur les caractères originaux de l’espace économique normand et des études de cas faisant le point sur des aspects concrets de cette activité permettant de mettre en lumière l’importance des échanges monétaires, la variété des investissements et l’ouverture de son système économique aux espaces européens.

Contact :
info.cerisy@ccic-cerisy.asso.fr
02 33 46 91 66


27èmes Journées internationales d’archéologie mérovingienne : La Gaule mérovingienne, le monde insulaire et l’Europe du Nord (Ve-VIIIe s.).

Université de Caen, 29-30 septembre – 1er octobre 2006

Claude Lorren et Patrick Périn (dir.).

Colloque organisé par le CRAHM-UMR 6577 et l’Association Française d’Archéologie Mérovingienne.

Le CRAHM organisera, en collaboration avec l’Association française d’Archéologie mérovingienne, les 27e Journées internationales d’archéologie mérovingienne, avec un double thème. Le thème principal, « La Gaule mérovingienne, le monde insulaire et l’Europe du Nord (Ve-VIIIe s.) », donnera l’occasion de dresser un panorama de la recherche dans les pays concernés présenté par les meilleurs spécialistes, et portera en particulier sur les témoignages archéologiques des relations politiques et économiques entre le royaume mérovingien, les royaumes anglo-saxons et les chefferies du monde scandinave et d’Allemagne du Nord. Il abordera également le domaine de la christianisation des mondes périphériques par le biais de ses possibles expressions archéologiques. Le second thème portera sur l’actualité de l’archéologie du haut Moyen Age en Normandie (Ve-Xe s.). Les acteurs régionaux de l’archéologie présenteront les découvertes les plus récentes concernant notamment l’habitat rural, les cimetières et les lieux de culte

The CRAHM will organize in cooperation with the « Association française d’Archéologie mérovingienne » the 27th “Journées internationales d’Archéologie mérovingienne”, with a double subject. The main subject will be the Merovingian Gaul, the Insular world and Northern Europe. (Ve-VIIe s.) It will be the occasion to submit a comprehensive survey of the research in the relevant countries. It will be presented by the best experts and will deal in particular with the archeological evidences of political and archeological relations between merovingians and anglo-saxons kingdoms and the “tribes” of the Scandinavian and Northern Germanic world . It will deal also with the christianisation of the peripheric worlds through the various possible ways of its archeological forms. The second subject will refer to the reality of the Early Medieval archeology in Normandy (Ve-Xe s.) The local representatives of archeology will submit their most recent discoveries concerning mainly the rural accomodation, churchyards and worship’s places.

Contact :
crahm.colloques@unicaen.fr
Tél. 02 31 56 57 25
Fax 02 31 56 54 95

Télécharger le programme pdf


Colloque international Tinchebray 1106-2006

Tinchebray, 28-30 septembre 2006

organisé par l’Office Universitaire d’Etudes Normandes

Direction : Véronique Gazeau (Caen) et Judith Green (Edimbourg)

La bataille, qui s’est déroulée à Tinchebray à la fin de septembre 1106, fut comme de nombreuses batailles médiévales, un événement assez bref, mais ses conséquences marquèrent profondément l’histoire de la Normandie, de l’Angleterre et du royaume de France. Pour les Normands, la bataille livra le duché dans les mains du plus jeune fils de Guillaume le Conquérant, Henri Beauclerc, dont le gouvernement fort apporta la paix après presque vingt ans de désordre. Le duché fut dirigé selon ses propres lois et coutumes, ce qui lui conféra un certain nombre de spécificités durables, même après la période ducale. L’Angleterre continua d’entretenir des relations avec la Normandie. Ses rois s’acharnèrent à conserver le duché ; son aristocratie ne cessa pas de posséder biens et intérêts dans le duché. La culture et la langue française restèrent celles de l’élite pendant des siècles. Tinchebray inscrivit dans la durée ce qui s’était passé à Hastings quarante ans auparavant.

The battle fought near Tinchebray in late September 1106 was, like many medieval battles, a relatively brief affair, but its consequences were to be long lasting in the histories of Normandy, England, and the kingdom of France. For the Normans, the battle delivered the duchy into the hands of the youngest son of William the Conqueror, Henri Beauclerc, whose strong rule brought a measure of peace after almost two decades of disorder. The duchy was ruled according to its own laws and customs, and this in turn meant that their distinctive character remained and lasted for centuries after ducal Normandy had come to an end. The fortunes of England continued to be linked with those of the duchy, which for the English had important consequences in every field : her kings strained every nerve to keep the duchy ; the nobility continued to have estates and interests in the duchy ; and the French language and culture remained that of the elite for centuries. Tinchebray thus gave permanence to what had occurred at the battle of Hastings almost forty years earlier.

Renseignements : gazeau.veronique@wanadoo.fr


Vingtième réunion du groupe du travail Inhumation en contexte religieux

Vendredi 10 mars 2006 à 9h30 au CRAHM, salle de réunion de l’UFR d’histoire (SB 145, 1er étage).

Deux interventions sont annoncées :

Éric BROINE : Cherbourg-Octeville (Manche), abbaye Notre-Dame-du-Vœu, bilan du diagnostic archéologique du chœur et du sanctuaire de l’église abbatiale.

En octobre 2005, une campagne de diagnostic archéologique a été entreprise à l’emplacement du chœur et du sanctuaire de l_église abbatiale Notre-Dame-du-Vœu à Cherbourg. Environ vingt-cinq structures ont été mises en évidence (murs, canalisations, égouts, fosses sépulcrales, aménagements liturgiques, dépotoirs). Le mobilier archéologique prélevé se répartit entre des éléments de terre cuite (vaisselle, pavés décorés, briques de construction, pipes), des ossements animaux (déchets de consommation alimentaire), des ossements humains (trois sépultures primaires dont une avec des traces de linceul, quelques os dispersés dans des remblais) et des éléments lapidaires (calcaire, schiste). L’exposé mettra en évidence les grandes étapes d’occupation du site.

Gilbert-Robert DELAHAYE : Un îlot d’exotisme dans la Gaule mérovingienne du VIIe siècle : les tombeaux des cryptes de Jouarre (Seine-et-Marne).
Il est d’usage pour un chercheur abordant l’étude d’un monument funéraire haut-médiéval ou médiéval de tenir compte du contexte ayant cours à l’époque où se situe, avec plus ou moins de précision, l’inhumation de l’occupant. Mobilier funéraire, objets de parure et accessoires de vêtement s’inscrivent généralement dans la même fourchette chronologique que le monument lui-même et s’accordent avec les usages que l’on peut observer dans la région considérée. Ce schéma peut cependant être perturbé par des influences exogènes, soit parce que le défunt, venu d’ailleurs, est enterré avec des objets importés de son pays d’origine, soit parce que le monument funéraire lui-même, pour des raisons à déterminer, révèle des usages ou un décor d’autres régions. C’est le cas dans le nord de la Brie, à Jouarre, où plusieurs des tombeaux visibles dans des cryptes mérovingiennes sont des monuments dus à des artistes formés dans des régions riveraines de la Méditerranée orientale. Après avoir étudié la biographie des divers personnages intervenus dans la création de l’église funéraire dans laquelle s’intégraient ces cryptes, l’auteur pense que cénotaphes et sarcophages orientaux sont dus à un groupe d’artistes accompagnant l’archevêque Théodore de Cantorbery, un grec de Tarse nommé par le pape Vitalien 1er, qui séjourna auprès d’Agilbert, évêque de Paris, maître d’ouvrage des cryptes de Jouarre, lorsqu’il gagna son siège épiscopal dans les années 667-668. Ainsi s’expliquerait que près des tombeaux si « exotiques » du fondateur et des premières abbesses de Jouarre soient venus s’accumuler ad sanctos les tombes de nombreux fidèles, dans des sarcophages de plâtre ou des sarcophages de pierre de type bourguigno-champenois ou de type du Centre-Est, si communs au VIIe siècle dans cette partie de l’espace mérovingien gaulois.

Tous les membres du CRAHM et les chercheurs intéressés sont cordialement invités à se joindre à nous.


Dix-neuvième réunion du groupe du travail Inhumation en contexte religieux

Vendredi 2 décembre 2005 à 14h au CRAHM, salle de réunion de l’UFR d’histoire (SB 145, 1er étage).

Cette journée sera plus spécifiquement consacrée aux apports des sources textuelles. Trois interventions sont annoncées :

Véronique Gazeau : Les sources documentaires sur la mort monastique au Moyen Âge : l’apport de la liturgie.
Les abbayes accordent à leurs moines à l’article de la mort ainsi que pour les funérailles de ces derniers des rituels particuliers. Elles célèbrent depuis toujours la mémoire de leurs défunts dans des livres liturgiques qui feront l’objet d’un inventaire.

Marie-Anne Moulin : Lieux de sépulture et droit d’enterrage à Argentan (Orne) à la fin du Moyen Âge. Au XVe siècle, Argentan comptait sept lieux de culte, de statuts différents, qui, tous, ont servi de lieux d’inhumation. Comment se répartissent les sépultures entre ces nombreux édifices ? Peut-on y voir une hiérarchie sociale ? Existe-t-il une différenciation dans la valeur des emplacements à l’intérieur de chacun ? L’analyse de sources comptables locales – hospitalières et religieuses – apporte des éléments de réponse à ces interrogations.

Thibault Surtouc : Les inhumations dans l’église et le cimetière de Livarot (Calvados) d’après les registres paroissiaux (1639-1792).
Le dépouillement en continu des registres de décès sur un peu plus de 150 ans a livré un décompte très précis du nombre et du rythme des inhumations pratiquées à l’intérieur de l’édifice et dans le cimetière paroissial. Pour les défunts enterrés dans l’église, ces documents mentionnent parfois d’autres informations : qualité, catégorie socioprofessionnelle, coût et emplacement de la sépulture….

Tous les membres du CRAHM et les chercheurs intéressés sont cordialement invités à se joindre à nous.


Actualité de l’archéologie médiévale en Normandie

Vendredi 25 novembre 2005.

Télécharger le programme (248 ko)


Dix-huitième réunion du groupe du travail Inhumation en contexte religieux

Vendredi 24 juin 2005 à 9h30 au CRAHM, salle de réunion de l’UFR d’histoire (SB 145, 1er étage).

Cette journée, organisée en commun avec le groupe CARRIÈRES ET CONSTRUCTIONS EN NORMANDIE, sera consacrée aux sarcophages dans tous leurs états. Diverses présentations sont annoncées :

Florence CARRÉ : Les sarcophages en plâtre de Haute-Normandie : répartition, aspects chronologiques et commerciaux, présentation des décors de Tournedos.

Florence CARRÉ et Frédérique JIMENEZ : Les remplois gallo-romains pour la fabrication des sarcophages à Louviers (Eure) et aux environs.

Jean-David DESFORGES : Inventaire et typologie des sarcophages de la nécropole mérovingienne de Colombiers, Orne.

Julien DESHAYES : La question du remploi d’éléments de sarcophages en « tuf de Sainteny » dans les édifices du Cotentin.

Laurent DUJARDIN : L’origine lithique des sarcophages.

Jean-Yves LANGLOIS : Le sarcophage au haut Moyen Âge ; seule preuve archéologique de coutumes funéraires généralisées ? L’exemple de Notre-Dame-de-Bondeville près de Rouen.

Jacques LE MAHO : Le remploi des sarcophages antiques pour des sépultures privilégiées.

Le remploi des sarcophages mérovingiens au cours du Moyen Âge en Haute-Normandie.

Philippe MAÇON : Sarcophages mérovingiens en position de remploi, in situ ou non, au Moyen Âge à Bourges.

David NICOLAS : Les remplois de calcaire coquillier dit « tuf de Sainteny » dans les édifices religieux de l’Avranchin et de la Bretagne.

Tous les membres du CRAHM et les chercheurs concernés par ce thème sont cordialement invités à se joindre à nous.

P.S. Le compte rendu des travaux de la séance du 8 avril 2005 sera disponible courant juin.


Groupe de travail « Carrières et construction en Normandie »

Mercredi 25 mai 2005, de 14h30 à 16h30, salle SB 145

La réunion a pour but de relancer une recherche collective en élargissant la problématique à l’architecture, à la construction en pierre en général et à ses relations avec la charpente.

Jean-David Desforges (Doctorant, CRAHM) évoquera à cette occasion la Maison médiévale des Sept Colonnes à Alençon, dont il assure actuellement l’étude.


Dix-septième réunion du groupe du travail Inhumation en contexte religieux

Vendredi 8 avril 2005 à 9h30 au CRAHM, salle de réunion de l’UFR d’histoire (SB 145, 1er étage).

La première partie sera consacrée au fonctionnement et à l’avenir du groupe de travail :

- établissement du calendrier et organisation matérielle des prochaines séances, orientation et élargissement des travaux du groupe, propositions d’interventions et projets collectifs (vos suggestions seront les bienvenues…), documentation et diffusion de l’information,

- point sur la parution des actes de la première table ronde (Publications du CRAHM, 2004) et perspectives futures dans le cadre du programme quadriennal de recherches du CRAHM.

La suite de la matinée sera consacrée à l’intervention de Philippe MAÇON, vacataire au Service Municipal d’Archéologie de Bourges-Avaricum, chargé de publication sur les espaces funéraires de la ville au Moyen Âge :

Aspects de la topographie funéraire de Bourges au Moyen Âge.

La confrontation des données historiques, archéologiques et anthropologiques, l’étude des sites funéraires fouillés et des données bibliographiques permettent de proposer, en l’état actuel des connaissances, une première analyse de l’évolution des espaces funéraires de la ville. De la nécropole extra muros du haut Moyen Âge, héritée de l’Antiquité tardive, à l’abandon moderne des cimetières paroissiaux intra muros, quelle est la place réservée aux morts à Bourges au Moyen Âge, et que peut-on réellement apprendre des fouilles partielles menées en ville ?

Tous les membres du CRAHM et les chercheurs intéressés sont cordialement invités à se joindre à nous.

P.S. Le compte rendu des travaux de la séance du 19 novembre 2004 sera disponible fin mars.


Romains et Barbares. Gaule, Espagne, Afrique méditerranéenne (IVe-VIIIe siècles).

Vendredi 26 et samedi 27 novembre 2004.

Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales

Première Table ronde franco-espagnole dans le cadre du Programme européen d’Actions Intégrées « PICASSO », organisée par le Centre Michel de Bouärd,

Programme

Contact : secrétariat du CRAHM-UMR 6577,
Université de Caen, 14032 Caen
cedex 04
Tél. 02 31 56 57 25
Fax 02 31 56 54 95
Courriel : crahm.direction@unicaen.fr


Seizième réunion du groupe du travail Inhumation en contexte religieux

Vendredi 19 novembre 2004 à 9h30 au CRAHM.

En raison d’une incompatibilité de calendrier, la séance commune avec le groupe de travail « Carrières et constructions en Normandie » sur le thème des sarcophages a dû être reportée à une date ultérieure (juin 2005).

Cette matinée du 19 novembre sera donc entièrement consacrée à l’actualité archéologique et anthropologique des chantiers de l’été. Plusieurs courtes présentations sont annoncées :

- Chapelle Saint-Sauveur à Manerbe (Vincent Hincker)

- Saint-Thomas d’Aizier (Cécile Niel)

- Église Saint-Pierre de Thaon (François Delahaye, Cécile Niel, Vanessa Brunet)

- Saint-Ursin de Courtisigny (Claire Hanusse)

- Tour Saint-Aubin à Angers (Véronique Gallien).

Tous les membres du CRAHM et les chercheurs concernés par ce thème sont cordialement invités à se joindre à nous.


Les corpus régionaux : outils d’une étude de l’habitat rural du haut Moyen Âge

Vendredi 12 novembre 2004

Maison de la Recherches en Sciences Humaines (MRSH) de l’Université de Caen Basse-Normandie, salle SH 005 (Campus I).

Cette table ronde s’inscrit dans un des axes de recherches du Centre Michel de Boüard, CRAHM,« Occupation du sol, encadrement des hommes, espaces et réseaux d’échange » ; elle réunit des archéologues qui s’interrogent sur la notion de corpus, notamment régional, comme outil d’une étude des habitats ruraux du haut Moyen Age. Cette table ronde est proposée en tant que lieu d’échanges et de discussions, et comme le moyen d’élaborer un cadre de réflexion préalable à la mise en place d’un Projet Collectif de Recherches (PCR) sur l’habitat rural en Haute et Basse-Normandie du Ve au XIIe s.

Avec le soutien de l’Université de Caen Basse-Normandie et de la DRAC de
Basse-Normandie.

Télécharger le programme en pdf

Organisation : Claire Hanusse

Contact : Secrétariat du Centre Michel de Boüard

CRAHM

crahm.direction@unicaen.fr

Tél : 02 31 56 57 25 Fax : 02 31 56 54 95

http://www.unicaen.fr/crahm


Les arts du feu en Normandie

21-24 octobre 2004, Eu (Seine-Maritime).

XXXIXe congrès des sociétés historiques et archéologiques de Normandie organisé par la Fédération des sociétés historiques et archéologiques de Normandie, avec le concours de la ville d’Eu, de l’association des amis du vieil Eu et de l’association des amis du musée Louis-Philippe.

Pour tout renseignement sur l’organisation du congrès, s’adresser aux :
Archives départementales de la Manche (BP 540 - 50 010 Saint-Lô Cedex), tél. 02 33 75 10 10


Identité et ethnicité :

concepts, débats historiographique, exemples (Ve-XIIe siècles)

15-16 octobre 2004, Caen (Calvados)

Table ronde organisée par le CRAHM à l’Université de Caen Basse-Normandie

Maison de la recherche en Sciences Humaines, Salles 005-006

Contact : Secrétariat du Centre Michel de Bouärd.

Tél. : 02 31 56 57 25

Télécharger le programme (pdf)


1204, la Normandie entre Plantagenêts et Capétiens

16-19 juin 2004, Caen-Rouen

Colloque international organisé par les Universités de Caen, du Havre, de Rouen et la Société de l’Histoire de Normandie.

Contact : Yves Portier, GRHIS, Université de Rouen, 76821 Mont-Saint-Aignan.

ou Anne-Marie Flambard Héricher, CRAHM, crahm.flambard@unicaen.fr

Site internet : www.unicaen.fr/colloque1204


Quatorzième réunion du groupe de travail Inhumations en contexte religieux

Vendredi 27 février 2004 à 9h30 en salle SB.145 (1er étage).

Une première partie sera consacrée au fonctionnement du groupe de travail :

- bilan de la table ronde du 18 octobre 2003 et publication des actes,

- établissement du calendrier des séances de travail pour 2004, propositions d’interventions (vos suggestions seront les bienvenues…),

- réflexions et perspectives à long terme dans le cadre du programme quadriennal de recherches du CRAHM : projet de colloque à l’horizon 2006-2007, préalables, organisation, modalités ?

La seconde partie sera consacrée à l’intervention de Julien DESHAYES (animateur du patrimoine, Pays d’art et d’histoire du Clos du Cotentin) :

L’utilisation du tuf coquillier dans les édifices religieux du Cotentin à l’époque romane : remploi massif de mobilier funéraire ou maintien des réseaux d’approvisionnement du haut Moyen Age ?

L’observation attentive des édifices religieux du Cotentin permet d’appréhender l’existence de nombreuses églises de construction précoce. Contrairement à ce qui fut souvent affirmé, le redressement des sanctuaires paroissiaux n’a donc pas attendu, dans cette région réputée avoir été profondément marquée par les incursions scandinaves, la fin du XIe siècle ni l’impulsion de la réforme grégorienne. L’étude de ces structures laisse au contraire percevoir un paysage monumental relativement dense, bien que dominé par des édifices de petites dimensions, dotés de volumes faiblement articulés, chichement éclairés et recourant peu à la véritable pierre de taille. Ces édifices sont pour la plupart appareillés en opus spicatum, et se caractérisent aussi par l’emploi en élévation d’un calcaire coquillier identique à celui utilisé depuis l’époque mérovingienne pour la confection des sarcophages. Parfois débité en petit appareil régulier le « tuf de Sainteny » apparaît aussi en arases horizontales et aux encadrements des baies. Son emploi architectural conduit à s’interroger sur les sources d’approvisionnement des bâtisseurs : remploi d’éléments provenant du pillage de nécropoles antérieures ou maintien, jusqu’au XIe siècle, des anciens circuits de commercialisation usités dès l’époque mérovingienne.
Tous les membres du CRAHM et tous les chercheurs concernés par ce thème sont cordialement invités à se joindre à nous.


Assemblée générale du CRAHM

17 janvier 2004, Université de Caen, MRSH

Contact : crahm.direction@unicaen.fr


Les lieux de pouvoir en Normandie et ses marges.

7 et 8 novembre 2003, Caen

Table ronde organisée par le Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales, UMR 6577

à la MRSH de l’université de Caen Basse-Normandie.

Contact : Anne-Marie Flambard Héricher, CRAHM

Tel : 02 31 56 59 19

Courriel : crahm.flambard@unicaen.fr

Télécharger le programme (pdf)


Inhumations et édifices religieux au Moyen Age entre Loire et Seine.

18 octobre 2003, Caen

Table ronde organisée par le Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales, UMR 6577

à la MRSH de l’université de Caen Basse-Normandie.

Contact : Armelle Alduc Le Bagousse, CRAHM

Tel : 02 31 56 57 07

Courriel : crahm.alduc@unicaen.fr

Télécharger le programme (pdf)


Autour de Fréculfe de Lisieux. Ecrire l’histoire dans la province

26 avril 2003, Lisieux (Calvados)

Autour de Fréculfe de Lisieux. Ecrire l’histoire dans la province ecclésiastique de Rouen au IXe siècle.

Journée d’études organisée par la Ville de Lisieux, la Société historique de Lisieux et le Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales (CRAHM-UMR 6577, CNRS/Université de Caen Basse-Normandie)

Contact : Christophe Maneuvrier : Tél/Fax : 02 31 20 50 19

Courriel : ch.maneuvrier@wanadoo.fr

Programme : www.societe-historique.fr.st


Séminaires d’histoire et d’archéologie du Moyen Âge 2003

Les séminaires ont lieu le mercredi de 17 H à 19 H en salle SB 004 (Bâtiment Sciences B, Rez-de-chaussée).

Mercredi 12 mars

Joëlle QUAGHEBEUR (Université de Bretagne-Sud / Lorient)

« Entre mythe et histoire : la Bretagne du haut Moyen Age »

Mercredi 19 mars

Olivier de la BORDERIE

« Les généalogies en rouleau des rois d’Angleterre »

Mercredi 26 mars

John BALDWIN (John Hopkins University, Baltimore, USA)

« Le Terrier de Pierre du Thillay »

Mercredi 2 avril

Éric BARRÉ (Doctorant)

« Le droit maritime des abbayes de la Seine »

Mercredi 9 avril

Astrid LEMOINE-DESCOURTIEUX (Doctorante)

« La frontière normande de l’Avre (Xe-XIIIe siècle) »

Mardi 13 mai

David BATES (Université de Glasgow)

« Autour de la conquête de 1066… »


Argentan au Moyen Âge

29 mars 2003, Argentan (Orne)

Journée d’étude organisée par les Archives départementales de l’Orne, la ville d’Argentan, la Communauté de communes du Pays d’Argentan et le Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Médiévales (CRAHM-UMR 6577, CNRS/Université de Caen Basse-Normandie).

Contact : Service culturel de la ville d’Argentan, 2 place Robert Dugué, 61200 Argentan

courriel : sculturel.argentan@wanadoo.fr