Logo de l'Université de Caen Basse-Normandie

Recherche avance

Accueil > departements > ardus


Arts du Spectacle

•    Historique du Département des arts du spectacle
•    Objectifs & présentation
•    La Professionnalisation en licence
•    Contrôle des connaissances
•    La pratique théâtrale et cinématographique dans le département Arts du Spectacle

Historique du Département des arts du spectacle :

En octobre 1970, Robert Abirached, critique dramatique et enseignant en Littérature Française, fonde l'Institut d'Etudes Théâtrales.
L'I.E.T. de Caen dispense d'abord un enseignement intégré au cursus des Etudes Littéraires, puis s'entrouvre au Cinéma (avec Jean Collet). En 1981, est créé le Diplôme d'Etudes Théâtrales et Cinématographiques ; et en 1986 le DEUG d'Etudes Théâtrales et Cinématographiques.
En 1992, les Arts du Spectacle deviennent Département à part entière. Le Cinéma prend alors les devants : Licence et Maîtrise en Etudes Cinématographiques précédent de quelques années Licence et Maîtrise en Etudes Théâtrales.
En 2000, débute un DEA qui réunit les deux disciplines et qui est unique dans l'Ouest de la France. Suite à la réforme LMD, les différents diplômes préparés au département des arts du spectacle sont : la licence, le master et le doctorat.
Depuis la rentrée 2012, ont été mis en place deux nouveaux masters : un master Professionnalisant Métiers de la Production Cinématographique et un Master Recherche Archives et Images qui a une dimension professionnalisante.


La licence des Arts du spectacle a pour objectifs :

– d’offrir aux étudiants des outils d’analyse et de réflexion ainsi qu’une culture générale, qui combine aussi bien les enseignements sur le cinéma et le théâtre qu’une ouverture aux autres arts (arts plastiques, photographie, musicologie)

– de préparer aux professions du cinéma et du théâtre, aux métiers culturels, à la médiation culturelle, grâce à la place réservée aux stages et enseignements confiés à des professionnels (stages d’écriture dramaturgique scénaristique, stages de mise en scène de réalisation cinématographique, ateliers photo, stage de musique électroacoustique, élaboration d’un projet culturel, etc.) et grâce à l’ouverture aux autres arts proposée tout au long du cursus.

– de permettre aux étudiants d’accéder à des options différenciées dès le semestre 2 pour aboutir à des licences de cinéma, ou de théâtre (en L3).

– de préparer les étudiants à la poursuite d’un cursus en Master recherche Arts du spectacle, option archives ou en Master professionnel « Les Métiers de la production cinématographique et audiovisuelle ».

– de choisir d’autres orientations dans le cadre du Pôle Universitaire Normand, pour la médiation culturelle notamment.

Option
Cinéma
Mono-disciplinaire
1452 h étudiants
Acquérir une solide culture dans les arts de la, représentation en particulier mais aussi une culture générale dans les autres arts afin d’être à même d’intégrer le milieu professionnel : Ecole Nationale de Cinéma (FEMIS), lieux de production, de création et de diffusion cinématographique
Poursuivre une recherche dans la spécialité. En effet, cette option est cohérente avec le Master « Lettres » proposé par l’UFR, spécialité  « Lettres, arts et études anciennes »  « arts » option « cinéma ».

Option
Théâtre
Mono-disciplinaire
1452 h étudiants
Acquérir une solide culture générale dans les Arts de la représentation en particulier, et dans les autres arts en général afin de favoriser une intégration dans le milieu professionnel (conservatoires, métiers de la création et de la diffusion du spectacle vivant) et de poursuivre une recherche dans la spécialité

Poursuivre une recherche dans la spécialité. En effet, cette  option est cohérente avec le Master« Lettres » proposé par l’UFR, spécialité  « Lettres, arts et études anciennes »  « arts » option « théâtre ».


La Professionnalisation en licence :
La licence d’arts du spectacle est à vocation généraliste : elle permet aux étudiants d’acquérir une solide culture, de maîtriser l’écriture et la prise de parole, d’exercer leur esprit d’analyse et de discernement. Ces compétences intellectuelles, une fois maîtrisées, sont des atouts dans la future vie professionnelle des étudiants.
Pour leur permettre une première approche des milieux culturels qu’ils seront amenés à fréquenter, la licence d’arts du spectacle offre à tous les étudiants la possibilité de partir en stage. Certaine cours sont assurés par des professionnels aussi bien en cinéma qu’en théâtre ; sont aussi organisées des conférences et des rencontres entre étudiants , artistes, acteurs du monde culturel, entre actuels étudiants et anciens étudiants, etc.
Ce sont autant d’opportunités que les étudiants peuvent saisir pour réfléchir à leur carrière future.
Contrôle des connaissances :
•    Générales :
Tableaux disponibles au secrétariat du département « Arts du Spectacle » : Bureau LE 158

•    Spécifiques aux Arts du Spectacle
La filière Arts du spectacle comporte des enseignements théoriques et pratiques.
Les travaux dirigés (TD) peuvent être obligatoires, suivant les enseignements. Dans ce cas, les cours magistraux sont complétés lors des TD par une étude plus approfondie des enseignements théoriques (extraits de film, de pièces de théâtre, ateliers…).

Pour les étudiants salariés :
En raison d'heures pratiques cinéma et théâtre obligatoires, il est proposé d'étudier les demandes au cas par cas en commission, selon un dispositif à la fois plus souple, puisqu'il envisagera la situation individuelle des étudiants et plus exigent puisque seront demandés le contrat de travail et examinés les horaires de travail. La commission comprendra les directeurs et les responsables de cycle et la date de tenue de cette commission sera communiquée aux étudiants dès la rentrée.
À noter : De manière générale, le parcours cinéma n’est pas compatible avec le régime salarié – sauf dérogation exceptionnelle accordée par la commission pédagogique ad hoc se réunissant en début d’année.

Vous voudrez bien vérifier au moment de l’inscription pédagogique le régime d’étude autorisé.
Modalités de contrôle des connaissances du régime normal :

•    En session 1, la plupart des enseignements théoriques sont évalués en Contrôle continu intégral. Quelques enseignements restent évalués au moyen d’une note de TD (contrôle continu), et d’une note de contrôle terminal (épreuve anonyme en salle d’examen).

•    En session 2, n’est prise en compte que la note de rattrapage, si elle est supérieure à la note de la session 1.
La pratique théâtrale et cinématographique dans le département Arts du Spectacle
La pratique dans le département « Arts du Spectacle » est liée à la théorie, dans la mesure où parallèlement à « l’exercice » permanent sur le plateau ou à la caméra, s’élaborent, circulent et s’échangent une parole et une réflexion sur le théâtre ou le cinéma.

Mais la pratique universitaire ne saurait se confondre avec les autres types de formation (écoles de théâtre ou de cinéma) ou les activités exclusivement culturelles.

L’étudiant en « Arts du Spectacle » doit être aussi spectateur. Il lui est recommandé de suivre attentivement la programmation des théâtres de Caen et de la région comme des cinémas d’art et d’essai, et d’assister à un certain nombre de spectacles. Certains spectacles sont obligatoires dans le cadre de l’enseignement.

Studio Jo Trehard :
Situé au sous-sol du Bâtiment Droit, le Studio Jo Trehard est un espace de répétition équipé (lumières et son) réservé prioritairement aux enseignements pratiques en Arts du spectacle. Il est également disponible pour les préparations de rendus ou les projets personnels des étudiants de ce département.
Le Studio est disponible de 9h15 à 17h, par tranches de 2h non renouvelables dans la même journée.
Il peut être utilisé sous réserve de disponibilité et à la condition d’une demande faite 72h à l’avance au minimum via le site web du département (formulaire) ou par mail au régisseur général et responsable du lieu, Pascal Bois.  Toute demande de réservation devra préciser un numéro de téléphone portable de contact. Les cours sont prioritaires sur toute autre réservation. Le planning des occupations est consultable en ligne. En cas de répétition en groupe, tous les participants doivent faire partie de l’UCBN, à l’exclusion de toute autre personne. La mise à disposition du Studio et de son matériel suppose de fait l’acceptation de son règlement intérieur.

Télécharger la page

Dernière modification : 11 juillet 2014


Universit de Caen Basse-Normandie / Esplanade de la Paix / CS 14032 / 14032 CAEN cedex 5