Accueil université > Actualités > Vie de l'institution


La BU santé : de la bibliothèque historique à celle du futur

Un concept inspiré du Modèle des Learning Centres anglo-saxons et nord-européens pour donner sa place au public

Présentant une architecture et un mobilier audacieux adaptés aux nouveaux usages de ses publics, la bibliothèque universitaire Santé a été ouverte à la rentrée 2014 au sein du nouveau bâtiment lui aussi ouvert à la rentrée : le Pôle de formation et de recherche en Santé de Caen. Si cet événement a largement été présenté dans le Phenix, le projet architectural n’avait pas encore été explicité dans notre publication.

De l'histoire de la construction de la bibliothèque universitaire...

Le paysage de la documentation de l’université de Caen s’est dessiné avec le développement des différents campus sur la ville et des différents sites universitaires de la région Basse-Normandie, à Caen, Cherbourg et Alençon. Les bibliothèques pourraient, à ce titre, constituer un très bon exemple des courants architecturaux qui ont traversé le dernier demi-siècle et la première dizaine du siècle présent. La  programmation de cette nouvelle BU s’est donc organisée autour des enjeux de la documentation universitaire à l’aube du XXIe siècle.

À la bibliothèque « historique » datant de la reconstruction de l’université de Caen en 1957, se sont ajoutées, par constructions successives, différentes bibliothèques universitaires toutes représentatives d’un état de l’art architectural des années 1960 aux années 2000. Une seule bibliothèque échappe à ce mouvement : la bibliothèque universitaire de médecine-pharmacie, logée dans les locaux du nouveau CHU en 1975 avec la faculté de médecine, vite assimilée à une bibliothèque d’UFR (la bibliothèque de la « faculté de médecine ») et sa fréquentation massive des étudiants en médecine au détriment des pharmaciens géographiquement plus éloignés.

La dernière édition du Bulletin des Bibliothèques de France, dont le dossier est dédié à l’architecture des bibliothèques, y a consacré tout un article rédigé par Danièle Verdy, depuis la genèse de ce projet, en le resituant dans l’histoire de la construction des bibliothèques caennaises et l’évolution du modèle des bibliothèques. D’ailleurs, à l’heure où la BMVR de Caen est aussi en construction, il est intéressant d’évoquer ces nouveaux espaces de consultation répondant aux nouveaux modes d’appropriation des publics.

... à la genèse du projet : la BU santé, une bibliothèque du XXIe siècle

La programmation de la BU Santé s’est appuyée sur deux postulats : d’une part, partie intégrante du futur PFRS, elle devait être un service commun à tous les usagers de ce pôle, et d’autre part, bibliothèque du XXIe siècle, elle se devait de répondre aux besoins d’usagers, mobiles, connectés, d’étudiants digital natives dont les modes d’appropriation de la documentation étaient au moment de la programmation en pleine mutation du fait notamment de la montée en charge du numérique.

Un concept inspiré du modèle des learning centres anglo-saxons et nord-européens

BU santé - UNICAEN

Ce concept nouveau du Learning Centre et de la bibliothèque « troisième lieu », a permis de programmer une bibliothèque universitaire pour ce siècle nouveau tout en répondant aux besoins bien particuliers des étudiants en santé, grands demandeurs d’espaces de travail et de grandes amplitudes d’ouverture. La BU Santé est labellisée NoctamBU depuis 2010 et propose des ouvertures quatre jours par semaine jusqu’à 23 heures depuis 2004.


Donner sa place au public
Une priorité a prévalu dans le projet architectural : la place donnée au public et donc aux espaces de travail, d’échanges et de détente, en privilégiant le zonage et les postures d’usage, les espaces individuels et collectifs, la détente et le confort, le développement progressif de nouveaux services.

Le choix, lors du concours, s’est porté vers un projet de bâtiment spacieux, lisible, le programme étant parfaitement traduit dès les premières esquisses qui laissaient deviner la possibilité des multiples appropriations possibles de la bibliothèque.

Il s’agissait de réussir un bâtiment en conformité avec ce que peut être une bibliothèque universitaire contemporaine dans le domaine de la santé et en constante adéquation avec les mutations technologiques, sociales et culturelles que connaissent les services d’information et de documentation scientifiques. Il fallait penser cette nouvelle BU comme lieu de vie tout autant que lieu d’étude et de recherche.

Un choix architectural audacieux et efficace...

L’architecte, le cabinet Chabanne et partenaires, a su relever ce défi en proposant un bâtiment réussi et impressionnant sur le plan architectural, tout en lui conservant sobriété et simplicité.

Le mobilier apporte la touche très contemporaine de ces espaces, en particulier dans la grande salle de consultation, traitée avec de grandes voûtes en ogives constituant, pour citer l’architecte « une véritable canopée  […]. Ces voûtes de bois forment lanterneaux et faux-plafonds et participent à l’acoustique et à la diffusion de la lumière ».

… qui atteint son objectif

Les étudiants se sont immédiatement appropriés cette nouvelle bibliothèque, manifestant d’emblée leur satisfaction en la faisant vivre, en occupant chaque espace, en expérimentant toutes les postures que nous leur proposions : de la studieuse station assise jusqu’au « vautrage » sur canapé, en solitaire ou en groupe.

Il est certain qu’à la vision d’un(e) étudiant(e) lové(e) dans un canapé, écouteurs vissés aux oreilles, pieds nus, ordinateur ou tablette sur les genoux et polycopiés éparpillés, ou encore à la lecture du taux d’occupation des salles, nous pouvons considérer que l’objectif est atteint.

Télécharger la page

Dernière modification : 19 mai 2015



UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5