Accueil université > Actualités > Vie de l'institution


10 conseils après les attentats du 13 novembre 2015

L’action terroriste peut se matérialiser sous forme d’attentats ciblés ou aveugles. Son but est de défendre « une cause » par des actes spectaculaires, symboliques, qui doivent tendre à déséquilibrer les gouvernements en place par la terreur, c’est-à-dire la peur collective qu’ils engendrent.

Le psychisme humain est fondamentalement prédisposé à l’angoisse. Lorsque certains facteurs interviennent et la sollicitent, elle peut s’exagérer jusqu’à obnubiler les facultés intellectuelles et le comportement général d’un sujet. On comprend que tel est précisément la conséquence de l’action terroriste.

Des manifestations exagérées d’évitement des lieux publics, trains ou grands magasins, dépassant largement les dangers encourus, provocation, culpabilisation, humiliation, sont autant d’autres objectifs de l’action terroriste destinés à faire perdre la face aux responsables de l’État.

C’est pourquoi nous vous proposons, suite aux attentats du 13 novembre « 10 points de vigilance » élaborés en concertation avec psychologues et médecins :

  1. De nombreuses personnes se sentent mal, vous n’êtes pas seul
  2. On peut être choqué sans avoir été touché directement
  3. Nommez ce que vous ressentez : peur, colère, tristesse, dégoût…
  4. Ne vous « forcez » pas à aller bien
  5. Le choc peut avoir réveillé une angoisse « en sommeil »
  6. Il faut en parler à quelqu’un
  7. Il faut prendre le temps de prendre soin de soi
  8. Si possible, évitez les sources d’angoisses
  9. Soyez attentifs aux signes d’un malaise profond (sommeil, appétit, humeur…)
  10. Restez à l’écoute de vous-même et de vos proches.

Télécharger la page

Dernière modification : 9 janvier 2018


English version (pdf - 164 Ko)

UNICAEN
Université de Caen Normandie
Esplanade de la Paix | CS 14032 | 14032 CAEN cedex 5